Sous l’océan

Il y a des rencontres que l’on n’oublie pas. Et celle-là, autant vous dire que je ne suis pas près de l’oublier ! La semaine dernière, j’ai en effet nagé avec des dauphins à Cannes. Et dans mon esprit, c’est à peu près aussi incroyable que si j’avais dîné en tête-à-tête un Petit Gris. Parce que voir des dauphins de près, ça a vraiment tout d’une rencontre du troisième type. On sent tout de suite dans leurs yeux qu’il y a une intelligence derrière. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Lovecraft, qui était un peu paranoïaque sur les bords, les décrivait comme des créatures maléfiques au service de Cthulhu.

En fait, nager à leur côté est bien plus impressionnant que je ne l’avais imaginé. Ce ne sont pas de gentils animaux domestiques comme on pourrait le penser : ils pèsent deux fois votre poids, sont plus grands que vous, et quand vous êtes dans leur élément, ils pourraient vous tuer sans même s’en rendre compte.
Si vous prévoyez de faire cette expérience un jour, vous devez aussi savoir que vous ne faites pas ce que vous voulez avec eux : c’est à eux de décider s’ils veulent se laisser approcher. J’ai vu sur internet des gens qui se plaignaient qu’ils n’avaient pas vu les dauphins d’assez près à leur goût : ces personnes ont visiblement confondu les dauphins avec des peluches !
Je n’ai certes pas pu toucher les dauphins durant cette expérience ; je n’ai pas pu m’accrocher à leur dorsale comme Jacques Mayol dans le Grand Bleu. Non, je n’ai pas fait tout ça. Mais j’ai fait mieux : j’ai vu ces superbes créatures vivre. Et c’est un immense privilège que celui-là. Nous sommes tellement habitués à notre société de consommation que nous avons l’impression que tout nous est dû. Mais vous savez quoi ? C’est une vue de l’esprit. Et à vouloir trop domestiquer notre environnement, nous lui retirons ce qui fait justement toute sa beauté : la liberté.
Si vous aimez ces somptueuses créatures, je vous invite en tout cas vraiment à tenter l’aventure : vous en reviendrez avec des étoiles (de mer) plein les yeux ! Voilà le site où j’ai trouvé cette expérience pour nager avec les dauphins.

Normaliser le fret

L’État a procédé en 2005 à une recapitalisation de Fret SNCF à hauteur de 1,4 milliard d’euros, dans la perspective de l’ouverture à la concurrence. La Commission Européenne a accepté cette recapitalisation en contrepartie d’un plan de restructuration de l’activité, sous la condition d’un retour à l’équilibre à un horizon de 10 ans. Malgré l’importance des efforts d’adaptation et de réorganisation qu’a consentis depuis cette date Fret SNCF (réduction des effectifs de 15 000 agents en 2008 à 7 400 en 2015 ; cession de la majeure partie du parc de locomotives à Akiem ; réduction de l’activité de 700 000 wagons chargés en 2005 à 150 000 en 2014, etc.), le résultat reste négatif (-314 M€ en 2016). Le poids de la dette accumulée (4,3 milliards d’euros en 2016) explique en partie ce résultat. Néanmoins, comme le souligne la Cour des Comptes, la marge opérationnelle reste elle-même négative. La tendance à l’amélioration observée depuis 2010 s’est interrompue en 2016, sous l’effet d’une conjoncture peu favorable. Au total, depuis 2005, sa dette a plus que doublé. Les engagements pris auprès de la Commission Européenne ne sont donc pas tenus, et celle-ci exigera certainement une filialisation de Fret SNCF. Cette filialisation doit s’inscrire dans une perspective de « normalisation » de Fret SNCF. Le préalable est donc un retour à l’équilibre, avec une marge opérationnelle positive (elle était de -130 M€ en 2016). Plusieurs évolutions doivent donc être engagées ou poursuivies : – L’amélioration de l’efficacité industrielle (améliorer le remplissage des trains par une refonte des processus industriels, et notamment des systèmes d’information); – La réduction des coûts de structure, qui demeurent trop élevés ; – La maîtrise des coûts salariaux. Sur cette base une recapitalisation pourra être envisagée : la dette de Fret SNCF pourrait être en grande partie reprise par SNCF Mobilités, dont la structure financière est saine et qui est en mesure de supporter cette dette sans perdre ses capacités de développement. L’activité ainsi redressée pourrait alors être filialisée. Comme le souligne la Cour des Comptes dans son récent référé, il est préoccupant que l’ARAFER ait refusé à deux reprises de valider le référentiel comptable de SNCF Mobilités (considérant notamment que le taux de charges financières appliqué par SNCF Mobilités à cette activité n’est pas conforme aux exigences d’un environnement concurrentiel). L’approbation de ce référentiel semble être un préalable au regard des exigences du droit communautaire.

Marre du bruits des avions militaires ?

Pour beaucoup de ceux qui vivent et travaillent à proximité de la station aéronavale de Key West, où les pilotes de chasseurs à réaction s’entraînent toute l’année, le «bruit de la liberté» a fait vibrer les cerveaux depuis l’arrivée des F-18 Super Hornets. Les avions de chasse super-bruyants ont créé une bataille de 10 ans entre la Navy et ses voisins. Il y a eu de nombreux appels de plaintes à la base, des désaccords de zonage sur de nouveaux développements, une résolution de «cesser et de s’abstenir», déclarant que la Navy a commis une fraude et même une croisade dirigée par des résidents avec un site web: stoptheplanes.com. Plusieurs commandants de base sont venus et sont partis sans trouver un moyen de maintenir la paix avec le comté de Monroe et la communauté tout en formant des pilotes et des équipages dans les combats air-air et les atterrissages de transporteur. Mais maintenant, il semble que la bataille est sur le point de prendre fin avec la conclusion d’une étude d’impact environnemental de trois ans et demi, d’une durée de trois ans, qui déterminera que la prochaine génération d’avions, y compris le F-35 Joint Strike Fighter, remplacer le Super Hornet dans les prochaines années, n’affectera pas de manière significative la faune ou les résidents. Le secrétaire à la Marine Ray Mabus choisira bientôt l’une des quatre options du rapport final, qui vont du statu quo, avec l’introduction d’un nouvel avion, à l’autorisation du nouvel avion et à plus de 9 500 «opérations d’entraînement» supplémentaires par an . Le rapport recommandait le choix du nouvel aéronef et jusqu’à 4 500 opérations de formation de plus par année. Au cours des 10 dernières années, la Marine a mené en moyenne 47 500 opérations de formation par année à partir de NAS Key West. Les décollages et les atterrissages sont considérés comme des opérations d’entraînement individuelles. Donc, si un Super Hornet pratique des atterrissages sur la piste, un seul vol pourrait constituer plusieurs de ces opérations. Pourtant, a déclaré l’ancien commissaire du comté de Monroe, Kim Wigington, les recommandations du rapport sont “toutes décevantes”. John Hammerstrom, pilote à la retraite de la Marine, qui a siégé au comité de surveillance communautaire de l’étude, a été plus direct: «Je pense que la Marine a commis une fraude. Ce n’est pas parce qu’il doute de la principale Conclusion de l’étude de 800 pages: Le nouvel avion ne sera pas beaucoup plus bruyant que l’avion actuel qui opère à la base de l’île. Hammerstrom a déclaré que la fraude découle du fait que la Navy prétend faussement qu’elle a correctement évalué les Super Hornets ultra-forts – qui ont été utilisés comme base de comparaison avec les niveaux de bruit du nouvel avion – à NAS Key West. “Dire qu’ils ont fait est un mensonge”, a déclaré Hammerstrom. “Je ne sais pas comment le dire autrement.” Hammerstrom, qui vit à près de 100 miles à Key Largo, a passé des heures à étudier le problème, amassant une longue trace de documents publics qui semblent étayer son cas et qu’il a posté sur son blog, johnhammerstrom.com. Les Super Hornets sont arrivés pour la première fois à NAS Key West en 1999, lorsque les modèles de production des nouveaux avions à réaction ont été évalués pour leur capacité tactique pendant un détachement de deux semaines. Ils ont commencé à s’entraîner régulièrement dans des escadrons à la base en 2003. En 2004, une mise à jour du plan d’utilisation des terres a modifié les habitudes de vol des riches. Quartier de Key Haven. Pour atténuer le problème, la Marine a donné l’ordre à ses pilotes de faire des virages plus serrés. Cela a conduit à d’autres quartiers se plaignant que la Marine ne ferait pas la même chose pour eux. C’est alors que Paul Caruso a commencé sa mission d’arrêter les Super Hornets avec le site web stoptheplanes.com. Retrouvez toutes les infos sur le site du spécialiste du vol en avion de chasse.

Cyberviolence : impliquer tou-te-s les élèves

En matière de lutte contre la cyberviolence, ne pas impliquer tou-te-s les élèves pourrait s’avérer infructueux. En effet, chacun-e contribuant à maintenir le système de genre selon son rôle, sa place, toute action sur un groupe ou une catégorie d’élèves semble vouée à une faible efficacité si l’ambition collective est celle de la transformation des rapports sociaux et des relations entre les jeunes dans lesquels s’inscrit le cybersexisme. Evidemment, le temps, les espaces, les ressources et les moyens seront considérés – certainement à juste titre – comme fortement limitatifs de ces ambitions. Toutefois, des solutions peu onéreuses et simples peuvent être imaginées dans le cadre d’une dynamique collective. Dans certains établissements les jeunes et/ou les adultes nous ont fait part de dispositifs ou de ressources collectivement identifiées comme positives et que l’on peut citer à titre d’illustration, sans ambition d’exhaustivité : / la médiation des conflits par des adultes à l’intérieur de l’établissement (mais ne relevant pas directement du personnel de l’établissement) ; cela ne concernera pas les faits de violences qui relèvent d’un autre périmètre et d’autres actions mais pourra être utile en matière de prévention ; / la médiation par les pairs : technique qui implique de revenir sur les faits objectivables et de travailler sur le ressenti des différents protagonistes ; cela ne concernera pas les faits de violences pour lesquels la médiation n’est pas adaptée car elle met au même niveau victimes et agresseur-e-s. / le dispositif pédagogique responsabilisant les jeunes, comme le conseil coopératif, dont les fruits amenant à la clarté d’expression d’une pensée réfléchie et critique ; / les dispositifs de type « ambassadeurs et ambassadrices contre le harcèlement » ont été mis en place à l’initiative du Ministère de l’ Éducation nationale. Cependant ces dispositifs peuvent mettre les élèves dans une situation de responsabilité parfois trop importante au détriment des adultes. Repenser le dispositif dans le cadre d’un partenariat jeunes/adultes pourrait être avantageux.

Un bout de tissu

Le mois dernier, je me suis offert un petit moment de détente bien sympathique en réalisant un saut en chute libre à Namur. Ce saut de l’ange m’a fait faire le plein de sensations, mais m’a aussi donné envie d’approfondir ici l’histoire de cette chose bien étrange qu’est le parachute. Tout d’abord, il faut savoir que le parachute n’est pas une invention humaine. Ou en tout cas, nous n’en avons pas la paternité. Les chardons utilisent par exemple des flotteurs aériens pour assurer la dissémination de leurs graines grâce au vent. Chez l’homme, les acrobates chinois, dès la plus haute antiquité, ont imaginé, pour amortir leur chute pendant leurs exercices, de grands parasols de bambou ! Mais le premier à en construire un fut André-Jacques Carnerin. A partir d’un ballon arrivé à une altitude de 1000 mètres, il fit une dangereuse descente au-dessus du parc des Mousseaux, un certain 22 octobre 1797. Depuis cette tentative, le parachute a bien sûr été largement optimisé. Sa voilure est réalisée en nylon. Par un ensemble de suspentes réparties sur ses côtés, elle est rattachée au harnais qui sangle le parachutiste. Le pliage du parachute se fait de manière rigoureuse, parce qu’un pliage imprécis pourrait déranger son éclosion dans les airs, ce qui peut s’avérer « gênant » à l’atterrissage. A côté des parachutes servant au transport de personnes, l’on trouve de nombreux types de parachutes dédiés au largage de matériel ; certains possèdent une envergure de 20 mètres et peuvent supporter des charges d’une tonne et demie. Mais on a également développé d’autres types de parachutes : des parachutes-freins ont par exemple été développés pour les avions à réaction. Il y a par ailleurs le parachute-antivrille qui, placé en bout d’aile, permet, lorsqu’on l’ouvre, de ramener en mode normal un appareil déséquilibré. Clairement, ces bouts de toile servent vraiment à tout ! Sinon, si vous n’avez pas peur du vide, je vous recommande chaudement le saut en chute libre : les sensations sont vraiment formidables, là-haut ! Voici le site par lequel je suis passé pour ce saut en parachute, si vous souhaitez étudier la question.

Violences intercommunautaires et ethniques en Inde

L’année dernière en Inde, plusieurs dizaines de crimes de haine contre des musulmans ont été commis un peu partout dans le pays. Au moins 10 hommes ont été lynchés et de nombreux autres musulmans blessés par des brigades de protection des vaches, dont beaucoup bénéficiaient selon toute apparence du soutien de membres du Parti du peuple indien Bharatiya Janata (BJP), le parti au pouvoir. Des personnes ont été arrêtées, mais aucune n’aurait été condamnée. En septembre, la police du Rajasthan a mis hors de cause six hommes soupçonnés d’avoir tué Pehlu Khan, un éleveur laitier qui avait désigné ses agresseurs avant de mourir. Des représentants du BJP ont fait des déclarations qui semblaient justifier ces attaques. En septembre, la Cour suprême a déclaré que les gouvernements des États étaient tenus d’indemniser les victimes de violences perpétrées par des brigades de protection des vaches. Une équipe d’enquête spéciale créée en 2015 pour réexaminer des affaires classées liées au massacre des sikhs en 1984 a classé de nouveau 241 dossiers et procédé à des inculpations dans 12 autres. En août, la Cour suprême a mis sur pied un collège de deux anciens juges chargés d’examiner les décisions de classement de ces affaires. En mars, des groupes se sont livrés en toute impunité à une série d’agressions racistes visant des étudiants africains noirs à Greater Noida (Uttar Pradesh). Trois personnes ont trouvé la mort en juin à Darjeeling (Bengale occidental) dans de violents affrontements opposant la police et des manifestants qui réclamaient la création d’un État gorkha séparé.

Cybersécurité et internet

Des violations massives de la cybersécurité qui ont brisé certaines entreprises de premier plan ont jeté le thème de la cybersécurité dans la discussion populaire. Bien que les grandes entreprises trouvent leur chemin à la une, les petites entreprises ne sont pas exemptes de plusieurs menaces de sécurité informatique. L’horrible fait demeure que l’impact d’une cyberattaque sur une petite entreprise peut souvent être dévastateur. Des études menées par National Cyber Security Alliance montrent que six mois après avoir été piraté, plus de 60% des entreprises ont quitté la scène une fois pour toutes. Les pratiques les plus courantes pour lutter contre les problèmes de cybersécurité sont de déployer un puissant logiciel antivirus et de sauvegarder les données sur une base régulière. C’est la première étape que peut prendre une petite entreprise. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour se protéger à un moment où les pirates informatiques ont progressé techniquement pour contester toute mesure proactive. Voici les conseils de cybersécurité les plus importants pour les petites entreprises doivent mettre en œuvre à travers leur entreprise. Déployer des mots de passe forts Les entreprises qui utilisent des mots de passe faciles à forger, comme ABCD ou 1234, ne font que faciliter la marche d’un gâteau pour que les pirates piratent leur code système. Les experts conseillent de mettre un peu d’innovation dans les mots de passe, y compris les chiffres, les caractères et les alphabets. Les mots de passe durs rendent difficile pour les pirates de les percer. À maintes reprises, rappelez à vos employés de créer de nouveaux mots de passe forts et modifiez-les souvent.Gardez les tentatives de mot de passe au minimum La plupart des pirates essaient des mots de passe aléatoires jusqu’à ce qu’ils puissent ouvrir votre compte avec succès. Si vous avez implémenté une broche à six chiffres, vous créez seulement un million de possibilités uniques et votre compte n’est jamais sûr. Aujourd’hui, il existe un logiciel de craquage de mots de passe incroyable qui peut facilement deviner vos codes en quelques minutes. Par conséquent, gardez les tentatives de mot de passe au minimum pendant toutes les étapes du processus d’authentification. S’appuyer sur un bon logiciel de gestion de mot de passe Les outils de gestion de mot de passe aident à créer des mots de passe forts et à les alourdir. Ainsi, de nombreuses entreprises souhaitent les installer pour leurs nombreux avantages. Cependant, le gros inconvénient pour eux est que les mots de passe sont stockés dans leurs bases de données, ce qui permet aux pirates informatiques de les obtenir tous s’ils peuvent accéder à l’emplacement une seule fois. Ainsi, vérifiez que l’outil de gestion de mot de passe dont vous dépendez est fiable. Faire usage du clavier à l’écran pour entrer des informations sensibles Aujourd’hui, il existe un logiciel avancé de journalisation des clés qui peut enregistrer vos attaques. Vos données sont donc particulièrement vulnérables, surtout si vous utilisez des réseaux partagés. Si vous utilisez le clavier à l’écran ou le clavier virtuel pour saisir des données insensibles avec les clics de la souris, vous falsifiez avec succès les capacités d’un tel logiciel d’enregistrement de frappe. Sauvegarder les données régulièrement La sauvegarde de données est quelque chose que vous ne devez jamais prendre à la légère. Non seulement vous devez les sauvegarder, vous devez également les gérer efficacement. Par exemple, si vous dépendez du stockage dans le cloud pour la sauvegarde, vous dépendez de l’emplacement de l’aremote pour stocker vos données. Cela signifie que quelqu’un peut accéder facilement à vos données. Il est donc important de chiffrer et de protéger vos documents par mot de passe avant de les stocker sur un serveur distant. Promouvoir la sensibilisation à la cybersécurité dans votre organisation Les violations de la cybersécurité sont devenues plus fréquentes que vous ne pouvez l’imaginer. Il est donc très important de former tous les employés de votre organisation sur ces aspects au moyen de séminaires et de conférences. Testez également les connaissances informatiques des employés régulièrement. Publiez clairement vos règles concernant le piratage et la violation de la sécurité des données dans l’organisation. Ne stockez jamais le numéro CVV de vos clients Bien que l’obtention des détails de la carte du client avec leur consentement facilite les futures vérifications, cette pratique peut augmenter le risque que les données des clients soient consultées par les pirates informatiques. Ainsi, enregistrez les numéros de carte de crédit sans enregistrer le numéro CVV. Entrer le numéro CVV à trois chiffres ne va pas être une difficulté pour le client. Pour en savoir plus, allez sur le site de l’Agence SEO à Lille.

De la constance de Dieu

Plotin a enseigné ceci: Dieu et la matière existent. Dieu est un, la matière est multiple et divisible. Dieu en lui-même est incompréhensible et ne peut être appréhendé que dans ses manifestations. L’homme ne s’élève pas à la compréhension de Lui mais à la perception de Lui par une série de degrés qui sont, pour ainsi dire, la purification progressive de la foi et qui nous conduisent à une sorte d’union avec Lui ressemblant à celle d’un être avec un autre. il ne pouvait jamais voir, mais de la présence de qui il ne pouvait avoir aucun doute. La matière, c’est-à-dire l’univers, est une émanation de Dieu, comme le parfum vient d’une fleur. Tout n’est pas Dieu, et seul Dieu peut être Dieu, mais tout est divin et tout participe en Dieu, tout comme chacune de nos pensées participe de notre âme. Maintenant, si tout émane de Dieu, tout tend aussi à revenir à lui, comme les corps nés de la terre, nourris par la terre, revigorés par les forces venant de la terre, tendent à retourner sur la terre. C’est ce qui fait l’harmonie du monde. La loi des lois est que chaque fragment de l’univers dérivé de Dieu lui revient et désire retourner à lui. L’univers est une émanation du parfait et un effort vers la perfection. L’univers est un Dieu en exil qui a la nostalgie de lui-même. L’univers est une descente progressive de Dieu avec une tendance à la réintégration avec Lui.  Comment cette émanation de Dieu devient-elle importante? C’est un mystère; mais il peut être supposé avoir lieu par étapes successives. De Dieu émane l’esprit, l’esprit impersonnel qui n’est pas l’esprit de ceci ou de cela, mais l’esprit universel s’est répandu dans le monde entier et l’a animé. De l’esprit émane l’âme, qui peut s’unir à un corps et former un individu. L’âme est moins divine que l’esprit, qui à son tour est moins divine que Dieu, mais conserve la divinité. De l’âme émane le corps auquel elle s’unit. Le corps est moins divin que l’âme, qui était moins divine que l’esprit, qui était moins divine que Dieu; mais il possède encore la divinité car il a une forme, une figure, un dessin marqué et impressionné par l’esprit divin. Enfin, la matière sans forme est la plus éloignée des émanations de Dieu et la plus basse des étapes descendantes de Dieu. Dieu est en lui-même; Il pense dans la pure pensée en esprit; Il pense dans une pensée mêlée et confuse dans l’âme; Il sent dans le corps; Il dort dans une matière informe. L’objet de la matière informe est d’acquérir la forme, c’est-à-dire un corps; et l’objet d’un corps est d’avoir une âme; et le but d’une âme est d’être uni dans l’esprit, et le but de l’esprit est d’être absorbé dans Dieu.  Les âmes non unies aux corps contemplent l’esprit et jouissent du bonheur absolu. Les autres âmes non unies aux corps, mais sollicitées par un certain instinct de s’unir aux corps, sont d’une nature ambiguë mais encore très exaltée. Les âmes unies à des corps (les nôtres) sont descendues loin, mais peuvent s’élever et être purifiées par la contemplation de l’intelligence éternelle et par une union relative avec elle. Cette contemplation a plusieurs degrés, pour ainsi dire, d’intensité, degrés que Plotin appelait hypostases. Par la perception nous obtenons un aperçu des idées, par la dialectique nous les pénétrons; par une hypostase finale, qui est l’extase, nous pouvons parfois nous unir directement à Dieu et vivre en Lui.

Quand l’hôtel prend feu

Quarante-cinq pompiers tentent de contrôler un incendie sur le toit de l’hôtel Gateway to Wales, sur Welsh Road, près de Queensferry. L’alarme a été déclenchée vers 04h30 GMT et la police a déclaré que la fumée qui tourbillonnait causait des perturbations importantes sur les routes avoisinantes. Personne n’a été blessé. Le service d’incendie et de secours du nord du Pays de Galles a déclaré que les 47 invités et un membre du personnel avaient été pris en compte. Le chef de secteur, Kevin Roberts, le principal responsable de la scène, a déclaré qu’ils étaient tous en sécurité après l’activation des détecteurs de fumée de l’hôtel. Il a déclaré que les équipes avaient «à peu près entouré» le feu qui avait englouti le toit. “La structure du toit elle-même a pratiquement disparu”, a-t-il ajouté. Une enquête sur la cause de l’incendie sera effectuée plus tard. Le témoin Danny Lawton a déclaré qu’il avait été réveillé à 05:00 par la police qui frappait à la porte. Il a dit: “La femme dit” il y a un peu de feu à l’hôtel d’à côté, vous devez sortir. “Je ne sais pas ce que cette femme pense d’un grand feu, mais je dirais ça un peu plus qu’un petit feu ” Welsh Road, Station Road et deux voies de l’A494 en direction de l’est sont fermées en raison de la fumée qui souffle sur les routes. Le conseil du Flintshire a déclaré qu’il prévoyait une forte congestion dans la région et a suggéré que les routes resteraient fermées pendant au moins six heures. La police du nord du Pays de Galles a tweeté: “Veuillez utiliser un autre itinéraire, car de longs retards sont prévus.” La conseillère Christine John, qui vit sur Welsh Road, a déclaré que le feu devait être «épouvantable» et «si effrayant» pour les invités. «Il y a énormément de lumières bleues là-bas et beaucoup de fumée qui s’échappe, ça fait tellement peur», a-t-elle ajouté. L’Unité de police armée de l’Alliance, qui travaille avec la police du nord du Pays de Galles, a déclaré qu’elle apportait son soutien aux équipes d’urgence présentes sur les lieux. Highways England a également tweeté pour avertir les automobilistes en Angleterre de la perturbation: «# A494 est actuellement fermé dans les deux directions en raison d’un feu de construction … fermé à partir de jonctions A550 et A548 près de Queensferry #Deeside … Un porte-parole du Welsh Ambulance Service a déclaré: «Nous avons des ressources sur les lieux, avec quatre ambulances, deux véhicules de réaction rapide, deux agents de service et une équipe d’intervention de zone dangereuse du North West Ambulance Service. Source: Les plus beaux hôtels du monde.

La mère Noel arrive en avion