Category Archives: Technologie

L’adieu à l’Azerty

Préparez-vous, car sous peu, vous allez devoir réapprendre à écrire. Le traditionnel clavier AZERTY va en effet disparaître. Le ministère de la Culture a révélé dernièrement un projet de réforme pour ce clavier employé depuis si longtemps. Du coup, j’ai évoqué ce changement à venir avec mes collègues. C’était lors d’un incentive à Marrakech, et certains ne voyaient pas d’un bon oeil ce changement. Pour ma part, par contre, je pense que cela vaut la peine de galérer quelques jours le temps d’apprendre à utiliser un nouveau clavier. Le but est de concevoir un clavier optimisé pour le français et corriger les problèmes d’ergonomie existants. Avec le clavier actuel, il est extrêmement difficile d’écrire en français convenablement : il ne prend pas en compte les caractéristiques françaises. Alors qu’en Allemagne, les claviers sont en Quertz et intègrent des caractères spéciaux comme le «ß». Deux versions de claviers ont été sélectionnées à l’issue des débats d’experts. La première est un clavier AZERTY revu et corrigé. Les 26 lettres de l’alphabet et les chiffres ne changent pas de place, contrairement à certains autres signes tels que certaines voyelles accentuées. La seconde est une version minutieusement adaptée à la langue française, afin de ne pas se fatiguer les articulations. L’arrangement des touches de la disposition bépo est basé sur une étude statistique de la langue française.
Bref, sous peu, les constructeurs pourront donc choisir la version qui correspond le mieux à leur marché, à la fois pour les claviers physiques ou virtuels sur les smartphones. Beaucoup ne le savent pas, mais le clavier AZERTY est une erreur en soi. On le doit aux machines à écrire anglaises. Lors de leur conception au 19ème siècle, Christopher Latham Sholes a découvert que si les lettres étaient agencées de façon alphabétique, les maillets qui servaient à imprimer les lettres sur la feuille s’emmêlaient. Pour résoudre ce problème autrement qu’en tapant une lettre après l’autre, il a donc choisi une répartition différente où les lettres les moins employées sont glissées entre celles qui le sont le plus. Les claviers d’aujourd’hui ont conservé ces dispositions bien qu’elles n’aient plus de sens. Sinon, j’ai bien apprécié cet incentive. Voilà le site de l’agence qui l’a mené, si le coeur vous en dit, pour en savoir plus sur ce voyage incentive au Maroc.

100 Million de dollar pour un extra-terrestre

Iouri Milner s’apprête à dépenser 100 millions de dollars pour réaliser le projet de Stephen Hawking dont le but est la recherche de civilisations extraterrestres. L’investisseur russe a annoncé le lancement du projet aujourd’hui, lors d’une conférence de presse. Il a précisé que Stephen Hawking, physicien et cosmologiste britannique, ne sera qu’un “leader idéologique” du projet. Les moyens financiers nécessaires à la recherche de civilisations extraterrestres seront accordés par Iouri Milner au cours des dix prochaines années. Si ce dernier n’est pour l’instant que le seul investisseur, le projet reste cependant ouvert à d’autres investisseurs. Il est envisagé que les télescopes les plus puissants tels que Green Bank situé aux Etats-Unis ou bien Parkes situé en Australie soient utilisés dans le cadre de ce projet. Les télescopes seront connectés à un logiciel spécial élaboré dans le cadre de la recherche. Selon M.Milner, les nouvelles technologies permettront de traiter le signal avec une rapidité beaucoup plus grande qu’avant. “Cela signifie que nous pourrons traiter une certaine quantité d’information en un seul jour, et non pas en un an comme c’était le cas avant”, a expliqué l’homme d’affaire russe dans une interview accordée au journal RBK Daily. L’équipe compte multiplier par 50 la sensibilité du système de signaux et décupler ainsi élargir la zone d’observation de l’espace. Deux voies principales vont être développées dans le cadre du projet — Breakthrough Listen, censé capter des signaux de civilisations extraterrestres, et Breakthrough Message censé transmettre des messages de la Terre. C’est ainsi que l’investisseur russe a l’intention de ressusciter le projet SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) en le faisant passer à un niveau supérieur. Initialement, le projet, lancé en 1959, était financé par des Etats, mais dans les années 1990, le financement public a été coupé. Depuis 1995, les projets du type SETI sont donc lancés grâce à des investissements privés. Iouri Milner est avant tout connu comme un investisseur dans les projets numériques. En 1999, il a commencé à investir dans Internet en devenant actionnaire du service de messagerie Mail.ru. Entre 2005 et 2009, il a investi plus d’un milliard de dollars dans plus de 30 entreprises comme Facebook, Twitter, Sportifv, Groupon et Alibaba Group. En 2015, Forbes a évalué sa fortune à 3,2 milliards de dollars.

Confidentiel: Evernote étend son partenariat avec Orange

Après avoir annoncé son partenariat avec Orange à LeWeb11 en décembre dernier, offrant un an d’abonnement gratuit aux abonnés mobiles d’Orange, le service de gestion et de sauvegarde de notes en cloud a étendu son partenariat avec l’opérateur français à ses clients “Business”. “Tout comme le partenariat initial avec Orange, il durera un an voire plus si Orange décide de le prolonger”, a expliqué au JDN Phil Libin, le dirigeant de la société lors de l’événement LeWeb qui se tient actuellement à Londres. Il précise que l’opérateur paie pour ce partenariat, sans préciser toutefois le montant. Phil Libin a par ailleurs annoncé qu’il allait très prochainement sortir une nouvelle version de son application, baptisé Evernote Business, “à destination des petits groupes de travail et qui inclura des fonctionnalités plus sociales, dédiées à la collaboration. La société californienne n’a toutefois pas encore fixé le prix de cette offre. La start-up, qui a levé plus de 160 millions de dollars depuis sa création, n’est toujours pas à vendre. Bien que valorisée 1 milliard de dollars, son président exclu pour l’instant d’accepter toute proposition d’achat “saut si le multiple de nos investisseurs est au moins de 10″, supposant ainsi un rachat d’un minimum de 10 milliards de dollars. Selon lui, Evernote vise plutôt une IPO en 2014 ou 2015. En attendant, les fonds levés permettront à la start-up de se “prévenir d’éventuels aléas du marché”, et de faire face à la concurrence.

Confidentiel: Linkedin interdit l’application Pealk

LinkedIn a décidé d’interdire l’accès à son API à la start-up française spécialisée dans la chasse de tête sur…LinkedIn. L’application Pealk ne sera plus disponible à compter du 26 juin. L’application Pealk, spécialisée dans la recherche de professionnels sur LinkedIn à desitnation des commerciaux et chasseurs de tête, disparaîtra de LinkedIn le 26 juin, a annoncé LinkedIn à la start-up française. “Les raisons qui ont poussé LinkedIn à suspendre nos négociations pour un partenariat ne sont pas claires. Cette décision nous a énormément surpris”, explique au JDN Anthony Simon, cofondateur de la société. Pour Pealk, cette décision du réseau social professionnel va à l’encontre de sa politique d’ouverture. Mais la start-up n’est pas pour autant enterrée. Elle souhaite poursuivre son développement en envisageant de s’intégrer à d’autres plateformes, comme Viadeo, Xing, Branchout, Beknown, ou Monster. Fondée en mars 2011, Pealk fait parti des sociétés accueillies au Neuilly Lab