Monthly Archives: September 2013

Limiter l’alcool en avion

Comment faire pour limiter la consommation à bord des avions et empêcher les comportements dangereux ? C’est une vraie question à laquelle réfléchit l’Agence Incentive avec plusieurs compagnies aériennes afin de trouver un juste équilibre entre argent à rentrer avec les consommations, et la sécurité à bord. Car l’histoire se répète de manière assez fréquente, pour preuve, un vol Ryanair qui reliait Glasgow à Ibiza a atterri d’urgence à Beauvais mardi soir à cause d’un chahut à bord causé par une quinzaine de personnes en état d’ébriété, a-t-on appris mercredi auprès de l’aéroport. L’avion a été dérouté peu après 20 heures. Seize Écossais ont été débarqués pour être pris en charge et entendus par les autorités, a indiqué une source policière. “Ils pensaient qu’ils étaient déjà arrivés à Ibiza”, a remarqué la source policière. Après avoir acheté de l’alcool au duty free et consommé dans l’avion, ils s’étaient mis à danser et à chahuter, poussant le pilote de l’appareil à prendre la décision d’atterrir d’urgence. Les forces de l’ordre ont dû intervenir en nombre pour calmer les passagers agités, mais aucune violence n’a eu lieu ni contre le personnel de bord ni contre les policiers. Dans un court communiqué, la compagnie aérienne évoque, elle, 14 passagers. “Ryanair s’est excusée auprès des 160 autres passagers pour tout le désagrément et le retard dans leur voyage, mais ne tolérera aucun passager turbulent ou perturbateur. L’affaire est maintenant entre les mains de la police française”, a fait savoir la compagnie. L’avion a redécollé vers 23 h 45 sans les passagers incriminés. Après avoir été entendus, les Écossais ont été relâchés vers 2 heures du matin et redirigés vers la gare de Beauvais pour se rendre à Paris. D’après la direction de l’aéroport, l’équipage a porté plainte. La procédure est diligentée par la gendarmerie des transports aériens. Une des solutions envisagées et mise en avant par l’Agence Incentive est d’interdire l’achat d’alcool à bord à toute personne qui semblerait en état d’ébriété. C’est sans doute le bon sens, mais qui va parfois à l’encontre des principes commerciaux qui guident les actions des compagnies aériennes. Source : Agence Incentive.