Monthly Archives: October 2017

L’art du vin

Pour certains, le vin est une simple boisson qui permet de détendre l’atmosphère dans une soirée ; pour d’autres, c’est une substance qui permet d’atteindre l’état éthylique ; et pour d’autres encore, c’est une chose sacrée que l’on déguste avec lenteur, et dont on peut discuter des heures durant. Et depuis peu, je suis passé de la première à la troisième catégorie de personnes. En effet, le week-end dernier, je me suis rendu à Lille pour y suivre un cours d’oenologie ! Et bien que je ne sois pas devenu un parfait oenologue durant cet atelier, je suis quand même devenu intarissable sur le sujet ! Une excellente découverte qui m’a bien séduit ! Merci à ma femme pour cette découverte, donc. Car c’est elle, encore elle, que je dois remercier pour cette expérience. Si mon épouse ne m’avait pas offert cette expérience, je me serais en effet abstenu. Et à tort, de toute évidence. Curieusement, je croyais que les ateliers comme ceux-là étaient réservés à une élite un peu pompeuse. Force m’est de reconnaître ma propre bêtise, cependant : dans la salle, les autres participants étaient très agréables et souhaitaient avant tout passer un agréable moment. La dégustation s’est révélée cordiale tout du long, et nous avons même pas mal ri à certains moments ! Mon épouse me presse souvent de faire des choses, et je dois dire que je rechigne souvent. Mais force est de constater que c’est elle qui a raison. C’est même ahurissant, la multitude d’expériences que j’ai pu effectuer grâce à son pouvoir de persuasion, et ce en dépit de mes doutes ! Tenez, c’est comme cela que je me suis mis au rafting : un sport qu’il me tarde maintenant de refaire chaque fois que reviennent les beaux jours ! C’est peut-être ce qui fait toute la beauté du couple, en définitive : on ne se résume pas à soi-même. L’on est davantage et bien plus riche à deux que tout seul. Si vous rêvez vous aussi de vous initier à l’art du vin, jetez donc un oeil à ce cours d’oenologie. L’oenologue qui animait le cours a vraiment fait en sorte que tout le monde se sente à l’aise d’entrée de jeu. Retrouvez le contenu de ce cours d’œnologie en suivant le lien.

De nouveaux modes de vie en Europe

L’évolution démographique en Europe explique et reflète les évolutions plus larges de la société, telles que l’apparition de nouveaux modes de vie et de nouvelles dynamiques territoriales, habitudes de consommation et conditions de logement. Les taux de natalité sont en baisse, mais certains éléments indiquent que le désir d’enfant reste parfois insatisfait, ce qui peut être imputé à une combinaison complexe de facteurs, comme le partage inégal des responsabilités parentales, des structures d’accueil d’enfants inadéquates, une organisation du travail peu favorable à la vie familiale et l’instabilité des perspectives d’emploi. L’évolution de nos modes de vie est aussi synonyme de ruptures des relations conjugales, de différents types de relations et d’un affaiblissement des liens avec la famille élargie. Cela signifie qu’il existe une plus grande liberté individuelle de mener une vie indépendante, mais également des risques croissants d’isolement social et de stabilité moindre. En 2015, les ménages d’une personne représentaient un tiers de l’ensemble des ménages dans l’UE et seul un tiers des ménages était composé de plus de deux personnes. Cette tendance devrait se poursuivre dans la majorité des États membres d’ici à 2025, ce qui suscite de nouvelles préoccupations en ce qui concerne l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée et les responsabilités familiales, plus particulièrement les ménages monoparentaux puisqu’ils sont davantage exposés au risque de pauvreté en cas de chômage. L’égalité entre les hommes et les femmes reste loin d’être une réalité, même si les progrès en ce sens se poursuivent. Les stéréotypes sexistes persistent et les femmes sont toujours sous-représentées sur le marché de l’emploi et dans le processus décisionnel économique et politique.